Lettre ouverte à tous ceux à qui il reste un peu de responsabilité et de valeur citoyenne

Dans ce contexte, la récente campagne de la SNCF appelant les chefs d’entreprise à plus de flexibilité dans les horaires d’arrivée des employés apparaît au mieux comme un mauvais poisson d'avril, au pire comme une provocation : inutile de décaler les horaires d’arrivée, la SNCF le fait très bien pour nous…

Les usagers excédés que nous sommes ont choisi la voie du débat et du dialogue en nous établissant en association d'usagers. Nous sommes convaincus que nos raisons de faire bouger ce colosse sont justes et légitimes, on y parviendra car des solutions sont possibles, et nous userons de tous les moyens que nous offrent le débat public et la législation.
Nous sommes consternés de constater que les engagements de la SNCF lors de nos réunions de février et ses efforts de réactivité sont si éphémères. Ça roule bien pendant une semaine et c'est réparti pour un souk monstre et une mauvaise gestion de crise la semaine suivante...

Nous déplorons sur les quais, au jour le jour, et plus encore ce matin, que certains usagers n'en peuvent plus : de plus en plus de bousculades, d’insultes d'usagers excédés sur ces quais… Le comble de l’histoire c'est, qu’il y a quelques semaines, nous avons eu le désagrément, en tant qu’association d'usagers de la Ligne L, de recevoir des accusations de la SNCF indiquant que des personnes se réclamant de notre association étaient à l’origine d’agressions orales voire physiques envers des agents SNCF... De faux propos diffamatoires que nous avons bien évidemment contestés et sur lesquelles les preuves et précisions que nous avons demandées à la SNCF tardent. A nous qui veillons à traiter avec respect le généralement bien sympathique représentant SNCF en sacerdoce sur le quai, lui qui généralement n'est pas mieux informé que nous usagers... A force de chercher entre les incivilités, la neige, les feuilles d’automnes, les rails cassés, les incendies, l’absentéisme, les pannes, La SNCF semble avoir perdu sa principale raison d’être : les usagers…

Nous appelons l’ensemble des responsables publics à faire preuve d’initiative et de réactivité pour que cesse cette situation ubuesque sur la Ligne L. Des solutions court terme existent :

  • Refonte de la grille horaire de la Ligne L
  • Priorité aux usagers et non au trains sans arrêts quasi vides


Nous appelons l’ensemble des usagers à interpeller directement leurs élus locaux pour qu’ils assument leur rôle de représentants des citoyens.

Suivez le guide pour écrire au plus vite à vos élus pour que les décisions soient prises pour que cela cesse : http://www.plusdetrains.fr/engagez-vous/interpellez-vos-elus

 

Faites passer le mot, faites signez notre pétition.

 Arnaud et Kamel

login