Plus de trains pour Levallois.

 Le député maire de Levallois P. Balkany et Madame Sophie Deschiens, conseillère régionale, sont venus soutenir notre démarche en prenant le train jusqu'a La Défense, avec les adhérents de notre association ce matin mercredi 26 juin 2013.
Ils ont pu constater qu'à Levallois c'est encore pire qu'à Asnières ou Courbevoie, puisqu'il n'y a aucun train direct pour la Défense et qu'on doit prendre deux trains avec deux fois plus de malchance d’être victime du chaos de la Ligne L ...
M. Balkany a déclaré : « Je met en demeure la SNCF de nous donner des trains (pour La Défense) qui s’arrêtent à Levallois » …. « Si il ne le font pas rapidement je vais prendre des mesures qui vont être très désagréables pour la SNCF »
M. Balkany et Mme Sophie Deschiens, rejoignent les députés-maires d'Asnieres et Courbevoie, respectivement MM. Pietrasanta et Kossowski, qui sont eux aussi venus constater en février et mars derniers la dangerosité des quais, les annulations a répétition, le calvaire quotidien d'usagers pris au dépourvu, la grande vétusté de cette ligne croulante. Depuis rien n'a changé. Pourtant des solutions simples et rapides existent, comme le demande depuis plusieurs mois l'association !
Les usagers des villes de Levallois, d’Asnières sur seine, Courbevoie, Bois-Colombes, Colombes, Argenteuil, Sannois, Ermont Eaubonne rencontrent les pires difficultés pour se rendre, à La Défense, à leur travail le matin et à leur domicile, le soir.


Jusqu’où faudra-t-il aller pour que les responsables SNCF et STIF prennent des mesures urgentes pour sécuriser et rendre plus équitable et efficace cette ligne ?
Les élus de nos villes doivent-ils envahir les voies pour que plus de trains s’arrêtent enfin dans leur ville ?

Les élus de Levallois veulent plus de trains pour La défense

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.
 

login