Notre témoignage sur France 2 avec l'opération "thermomètre dans les trains".

Interview sur le 20 h de France 2 le 2 juillet 2015

 "Plus de trains" dénonce la vétusté du réseau Saint Lazare  !

Reportage sur la canicule dans les vieux trains de Saint Lazare. Notre témoignage avec l'opération "thermomètre dans les trains".

Loading the player...

Revue de presse

Revue de presse

  • les Nouvelles des Yvelines 10122013
  • 10 decembre 2013 premiere heure idf
  • 9 décembre 2013 leparisien
  • 13 novembre 2013 les nouvelles
  • 8 novembre 2013 leparisien
  • 6 novembre 2013 leparisien
  • octobre 2013 leparisien
  • 24 octobre 2013 leparisien
  • juillet aout 2013 journal d asnieres
  • 2 juillet 2013 leparisien
  • 27 juin 2013 leparisien
  • 09 mai 2013 Leparisien
  • 29 avril 2013 leparisien regional
  • 29 avril 2013 leparisien
  • 29 avril 2013 le parisien
  • 13 avril 2013 leparisien
  • mars 2013 journal d asnieres
  • compte rendu de mandat 2012-2013 asnieres fevrier 2013
 

Interview sur France Inter le 01 novembre 2013 au journal de 13:00   logofranceinter

A partir de la minute 11:25 sur le lien ci dessous :

http://95.81.147.19/1UoQ4AAEJc1___1JJP55V1-a0uJNgMM6StMM=/podcast09/11673-01.11.2013-ITEMA_20543741-0.mp3

 

 

Interview France Bleu le 11 juin 2013

http://www.francebleu.fr/infos/les-lignes-l-et-j-du-transilien-pointees-du-doigt-par-les-usagers-635644

L'association "Plus de trains pour la Défense" estime que la situation n'est plus viable.

Il y a eu tellement de problèmes sur les  lignes L et J du transilien la semaine dernière, lignes qui desservent l'ouest de l'Ile-de-France, que la SNCF a décidé de publier un tract pour s'expliquer et aussi s'excuser auprès des usagers. Il y a eu des retards et des trains annulés tous les jours (agression, suicide, panne, court-circuit,etc...). Une semaine noire qui n'est pas la première de l'année. Sur le premier trimestre 2013 la régularité des trains sur ses deux lignes est en baisse réelle (85% sur la ligne J et 83% sur la ligne L). L'association "Plus de trains pour la Défense" réclame des améliorations rapides

 

Le parisien   Publié le 15.05.2013logo parisien

Pécresse veut plus de trains vers La Défense

 

Après le maire socialiste d'Asnières, qui a plaidé leur cause auprès de la SNCF et du Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France), c'est au tour des élus UMP d'Asnières de prendre la défense des usagers de la ligne L du Transilien, dont les doléances s'affichent désormais sur le blog www.plusdetrains.fr. Demain, Valérie Pécresse (UMP), administratrice du Stif, déposera à leur demande un vœu devant le conseil du Stif pour réclamer davantage de trains entre les gares de Clichy-Levallois, Asnières, Bécon-les-Bruyères et La Défense, ainsi que la sécurisation des quais bondés aux heures de pointe.

Le Parisien

 

Le parisien  Publié le 09.04.2013

Les usagers de la ligne L voient rouge logo parisien

 

Une pagaille monstre et une grève en moins d'une semaine. Hier, en raison d'un mouvement social, on comptait environ un train sur deux sur la ligne L du Transilien, celle qui relie la gare de Paris-Saint-Lazare à la banlieue ouest, via plusieurs branches : Cergy-le-Haut, Versailles, Saint-Nom-la-Bretèche, Saint-Cloud et Saint-Germain-en-Laye notamment. Cette grève a fait bondir l'association d'usagers « Plus de trains pour la Défense ».


Cette structure récente vient de lancer son blog où elle recense, témoignages à l'appui, tous les dysfonctionnements du Transilien et réclame surtout davantage de trains, notamment à Asnières et Bécon. La grève fait suite à une agression d'un agent de la SNCF perpétrée mercredi dernier à Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines). Un cheminot avait été giflé par des adolescents. Résultat, les conducteurs de la plupart des lignes du réseau Saint-Lazare, le plus dense de la région, avaient fait jouer leur droit de retrait entraînant une quasi-paralysie des Transiliens sur les lignes J et L et du RER A.
Des arrêts dans chaque gare au lieu de bloquer le trafic
Dans un communiqué, « Plus de trains pour la Défense » évoque « l'accumulation d'événements, sciemment provoqués ou subis, qui ont pour conséquence la prise en otage des usagers et salariés. »
Critique envers les syndicalistes de Sud-Rail à l'origine du mouvement social commencé hier et censé s'arrêter demain à 8 heures, l'association leur propose une autre solution : au lieu de bloquer le trafic, les conducteurs devraient « transformer ces trains en omnibus » et s'arrêter dans toutes les gares où ils passent sans stopper, comme « Clichy-Levallois, Asnières, Bécon, Garches, Courbevoie… » Ce serait à leurs yeux le moyen de réconcilier cheminots et usagers.
Le site des usagers de la ligne L : www.plusdetrains.fr.

Le Parisien

 

 

Reportage Yveline Première Publié le 09.12.2013