Point d'avancement sur les travaux en cours avec Le STIF et la SNCF

Comité d'offre du 6 novembre 2014
 
Salut à tous,
 photocomité doffre
Après de nombreuses semaines d'échanges, de propositions et de contre-propositions, de réunions plénières
avec la SNCF, le STIF, RFF et les élus, se jouait hier une étape capitale : 
La présentation par la SNCF de la nouvelle desserte des lignes L Sud et U. 
 
C'est une refonte clé pour la modernisation tant attendue de ces lignes et pour qu'on ait des vraies mesures permettant de réduire nos galères et d'améliorer notre quotidien.
De très nombreux maires, conseillers municipaux, conseillers régionaux sont venus à nos côtés pour écouter la présentation par le STIF et la SNCF de la nouvelle grille horaire annoncée pour décembre 2015.
 
 
D'abord un état des lieux :
 
  • malgré leurs mobilisation et plan d'urgence, ils n'arrivent pas à redresser la régularité sur cette ligne, les améliorations sont marginales 
  • les besoins actuels : Sur 100 trajets effectués le matin sur la ligne L Sud: 
  • il y en a 50 depuis/vers La Défense, 
  • il y en a 25 depuis/vers St Lazare
  • il y en a seulement 10 entre une extrémité de la ligne et St Lazare (extrémités : de saint Nom a Garches et de Versailles à Sèvres)

La desserte de La Défense est très majoritaire et les besoins banlieue/banlieue sont significatifs. 
 
Enfin, voilà les grandes lignes de ce que la SNCF a présenté :
  • sur la ligne L il y aurait beaucoup plus de dessertes pour toutes les gares et la nouvelle grille a été construite pour être plus robuste (pour qu'il y ait moins de retards et qu'ils se propagent beaucoup moins qu'avant)
  • des dessertes beaucoup plus lisibles : il y aurait un train pour Versailles et un train pour St Nom. Chacun desservirait les gares de sa branche, La Défense et Saint Cloud. Et les deux trains se repartiraient les huit arrêts intermédiaires.
  • en heure de pointe un train toutes les 10 minutes pour chaque branche. Et donc un train toutes les 10 minutes dans chaque gare quelque soit la direction. Qu'on soit au sud de La Défense ou au nord. Des villes comme Asnieres, Levallois, Clichy seront enfin reliées toute la journée et directement à La Défense. 
  • en heure creuse un train toutes les 15 minutes dans chaque direction. Ca représente deux fois plus de trains entre Garches et St Nom qu'aujourd'hui 
  • avec de telles fréquences dans toutes les gares de la ligne en heure de pointe, on fera moins attention aux horaires précis car les trains se succéderont a peu près toutes les 10 minutes. Et la plage d'heure de pointe sera allongée le matin jusqu'à 9h30. Un vrai plus partout, et notamment à Versailles où les trains de 8:30/8:45 étaient très pleins. 
  • les trains de la ligne U fonctionnent toutes les 15 min sur une période allongée. Ils desservent maintenant les gares de Sèvres VA et Chaville. On n'a pas pu obtenir beaucoup plus car ils manquent de trains aujourd'hui mais la pression est là pour continuer à en rajouter.
  • Il y a un point d'attention sur le Val d'Or, car pour que l'ensemble fonctionne de façon plus robuste, les trains de la ligne U ne desserviraient plus cette gare. Mais elle bénéficierait en revanche de plus de trains de la L en heure de pointe. A noter, aujourd'hui les trains de la ligne U suivaient de très près ceux de la L. Donc en temps normal la nouvelle proposition est raisonnable mais en situation critique sur la L elle prive les usagers du plan B qu'est la ligne U.... Nous avons demandé à ce qu'en cas de perturbation, il y ait une alternative (a définir par la Sncf) qui permette de ne pas pénaliser les usagers du Val d or. On sera très vigilant sur la solution (ils commencent a nous connaître ).
 
Il y avait plein d'élus locaux à la réunion. 
Les élus de toutes ces villes ont apporté un fort soutien à cette nouvelle grille de desserte :
  • Versailles et agglomération Versailles Grand Parc
  • Sèvres et agglomération GPSO
  • Ville d'Avray
  • Viroflay
  • La Celle St Cloud
  • Le Chesnay
  • Asnieres
  • Levallois
  • Marly le Roi et agglomération St Germain
  • La Celle St Cloud
  • Saint Cloud
Et nous on était présents en nombre pour soutenir ce projet et représenter les lignes L et U dans leur ensemble :
  • Bruno, référent St Quentin en Yvelines
  • Aurelie, référent Viroflay - Chaville 
  • Alexia, référent St Cloud - Val d'Or
  • Fabian, référent Bois-Colombes
  • Emmanuel, référent Versailles
  • Kamel, Secretaire général
  • Arnaud, President
 
C'est une véritable révolution et on s'attend à ce que ça adapte très bien la ligne à nos besoins actuels. 
 
En revanche on reste très vigilants sur deux points importants :
  • tant que ce n'est pas voté par les élus régionaux qui sont au conseil d'administration du STIF, rien n'est joué 
  • ça va résoudre une (bonne) partie de nos galères quotidiennes mais il reste beaucoup d'actions à entreprendre pour résoudre la vétusté de la ligne : rénovation des infras, nouveaux trains, etc. On ne lâche rien. 
 
Nous nous sommes beaucoup investis pour que la situation de crise de la Ligne L, que nous avons fait reconnaitre il y a maintenant 1 an, trouve un début d'amélioration à court terme (3 ans c'est du court terme pour le STIF et la SNCF...), nous avons opté pour la démarche constructive sans perdre de vue les enjeux de sécurité et de conditions de transport que nous avons toujours revendiqués. 
 
La grille présentée est le résultat de ce travail, elle fait l'objet d'un consensus pour un maximum d'élus des villes de la ligne.
Les prochaines étapes sont cruciales pour l'amélioration de notre ligne : la validation du projet par les élus du Stif et la mise en oeuvre effective à fin 2015.
 
Nous serons très vigilants pour que tout le monde prenne ses responsabilités et que ce rendez-vous miraculeux et crucial ne soit pas raté!!! 
 
Toute l'équipe de "Plus de trains"
 
 
Les supports de travail de cette réunion sont à votre disposition ci-dessous :
 
 
logodocstiflogodocsncf
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Grève SNCF - Communiqué de presse commun des associations d'usagers de tout le réseau Saint- Lazare.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse commun des associations d'usagers de tout le réseau Saint- Lazare.
 
Grève SNCF - Communiqué de presse des associations d'usagers du réseau Saint-Lazare.
 
Réseau Saint-Lazare, le 18 juin 2014,


Face au calvaire que nous vivons depuis maintenant une semaine, les associations d'usagers du réseau Saint-Lazare demandent l'arrêt immédiat de ces lourdes perturbations et le retour à un service normal.
La coupe est pleine. Les usagers craquent devant ces conditions de transport aussi dégradées, ces trains et ces quais saturés et dangereux, ces temps de trajets aussi longs, ces surcoûts aussi élevés. Nous souffrons. Ce sont les plus faibles qui subissent de plein fouet cette grève dure menée par une minorité de cheminots, grève durable que nous ne comprenons pas.
En effet, l’organisation actuelle SNCF - RFF s’est révélée être un véritable fiasco sur Saint-Lazare avec tout un réseau en crise :
des trajets quotidiens fortement dégradés : alors même qu’elles sous-estiment notre vécu au jour le jour, les statistiques officielles de régularité des lignes de St Lazare sont désormais pires que celles des lignes de RER,
une organisation inadaptée des dessertes et des infrastructures très vétustes à cause de 30 ans de sous-investissements et d’absence de plans adéquats, qu’il s’agisse de l’Ile-de-France ou des relations depuis la Normandie. Elus de tous bords et autorités organisatrices prennent bien trop tard la mesure de cette déconfiture, -
un dialogue social qui reste un dialogue de sourds. Nous sommes ébahis que rien n’ait changé depuis 1995, il y a pourtant urgence : à Saint-Lazare nous subissons notre 12 ème jour de grève depuis le 1er janvier…

Réformer notre système ferroviaire est donc plus qu’impératif. La réforme présentée par le gouvernement est-elle la bonne ?
Difficile à dire, même les syndicats SNCF se déchirent.
Ce qui est certain, c’est qu’il est urgent et indispensable de réformer, d’investir et de concerter entre toutes les parties prenantes, notamment les représentants d’usagers et les syndicats de cheminots.
Par ailleurs, une fois ce cauchemar terminé, nous demandons au Gouvernement et au Législateur de revoir le dispositif de « Service Minimum ». Cette semaine, il a montré toutes ces faiblesses en ne protégeant absolument pas l’usager des conséquences de cette grève.

Les associations d'usagers de Saint-Lazare réclament la fin de cette grève aux conséquences disproportionnées, un retour immédiat à la « normale » et, surtout, que les usagers soient mis au centre de la réforme, car ne l'oublions pas, les trains circulent pour nous, et c’est l’usager, le contribuable et les entreprises qui le paient.


Associations d'usagers du réseau Saint-Lazare


« Vernon Trains de vie »
Association des usagers Grandes Lignes Paris - Vernon - Rouen et Ligne J
vernontraindevie@gmail.com
www.vernontraindevie.fr
@Vernon45

« Plus de trains pour la Défense »
Association d’usagers des Lignes L et U du Transilien
contact@plusdetrains.fr
www.plusdetrains.fr
@Plusdetrains

Association des Usagers des Transports - FNAUT Ile de France
aut@aut-idf.org
www.aut-idf.org
@Asso_usagersidf

Collectif « Les révoltés de la ligne J »
Ligne J du Transilien
revoltes.lignej@gmail.com
www.revoltes-lignej.fr
@RevoltesLigneJ