Bonne année 2015

 
Toute l'équipe de l'association "Plus de trains pour La Défense" vous souhaite une excellente année 2015.
 
You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Nos deux années d'existance.

mobilisés 2ans
 
Toujours mobilisée, l'association se félicite des votes du conseil du STIF de ce jour !

C'est une concrétisation essentielle après deux ans de mobilisation avec vous tous !

Voici notre communiqué de presse :

Lignes L et U du Transilien, le 11 février 2015,

Les derniers mois ont été très durs pour les usagers des lignes L et U du Transilien avec des retards et suppressions toujours très nombreux générant souffrances, parfois mises en danger, et toujours de forts impacts sur notre vie quotidienne.

La mobilisation de l'association, et de l'ensemble de ses référents représentatifs de toute la ligne, continue plus que jamais.

A ce titre, nous voulons souligner que ce 11 février est une date
importante pour l'amélioration de nos conditions de transports.
Cette date concrétise les deux années de notre engagement aux
côtés des usagers, des élus, de la SNCF et du STIF.

Le conseil du STIF, autorité organisatrice des transports en Ile-de-France a en effet voté deux décisions majeures pour améliorer nos trajets quotidiens :

  • la refonte des dessertes de la ligne L Sud et la nouvelle extension des heures de pointe de la ligne U qui sont l'achèvement d'un travail de concertation et de co-construction entre SNCF, RFF, STIF, élus locaux et représentants d'association. Il sera mis en œuvre fin 2015.

  • la commande de 19 rames Francilien pour la ligne L Sud, rames qui doivent être mises en service en 2017.

La refonte des dessertes de la ligne L Sud devrait enfin améliorer le
quotidien des usagers :

  • en augmentant les dessertes de la ligne L dans chaque gare,

  • en adaptant l'offre aux besoins actuels, en terme d'horaires mais aussi pour bien irriguer La Défense (première gare de la ligne en terme de trafic, devant St Lazare) et favoriser les trajets banlieue à banlieue, tout en conservant des relations très fréquentes avec Paris (au moins au quart d'heure)

  • en rendant plus fiable cette ligne qui subit tant de suppressions de trains chaque jour de semaine, c'est une promesse de la SNCF.

Chaque portion de ligne bénéficie d'améliorations notables :

  • Versailles bénéficie de plus de trains en heure de pointe. Chaville et Sèvres en auront bien plus, permettant de faire face a l'afflux de passagers que nous attendons quand le tram T6 ouvrira jusqu'à Viroflay
  • la branche Saint Nom bénéficiera de deux fois plus de trains en heure creuse et le samedi, offrant enfin une vraie alternative à la voiture
  • les villes au nord de La Défense seront enfin reliées directement à La Défense, pôle majeur de l'ouest parisien, pour les emplois et les correspondances
  • seule la desserte du Val d'Or est mitigée. Il y aura 50% de trains en plus vers Paris en heure de pointe mais elle perd son lien direct avec St Quentin en Yvelines, Suresnes et Versailles Chantiers. C'est un de nos points d'attention partagé avec les élus.

Nous tenons à souligner la qualité de la concertation avec tous les acteurs et la mobilisation des élus :

  • En décembre 2013, 24 élus locaux, de droite comme de gauche, ont signé une même lettre ouverte demandant à la SNCF et au STIF d'agir.

  • de nombreux élus comme Pierre Serne, Vice President de la Région en charge des Transports, Valerie Pécresse, Patrick Balkany, François de Mazières, Jacques Kossowski ou Sebastien Pietrasanta sont venus prendre le train en heure de pointe avec les usagers pour constater la gravité de la situation et appuyer nos demandes.
  • Lors de la concertation sur la nouvelle desserte, nombre d'élus ou de représentants des mairies ont été présents et ont participé activement à la co-construction de ce projet.

  • Une douzaine d'élus locaux, représentant entre autres des villes majeures comme Versailles, Levallois, Asnieres, Marly, Saint Cloud, La Celle St Cloud, Viroflay ou Courbevoie étaient présents au comité d'offre STIF de novembre 2014 et tous ont donné un avis positif à ce projet d'intérêt général.

Les usagers ne sont pas naïfs. Rome ne s'est pas faite en jour, la ligne L ne se reconstruira pas en une année.
Les souffrances ne vont pas s'arrêter.
Le réseau, bien trop vétuste à cause de 30 ans de sous-investissements dramatiques, nécessite beaucoup de travaux de remise à niveau et d'améliorations urgentes pour diminuer les incidents et en réduire les conséquences. Il y a encore trop d'opacité sur ces sujets clés.
Les matériels seront renouvelés pour moitié en 2017. Mais à cette date, les 50% restants auront plus de 40 ans, les plus vieux de toute l'Ile de France.
Le climat social est toujours très tendu sur St Lazare. Ainsi les usagers ont subi 24 jours de grève en 2014.
Les améliorations ne sont pas aussi nettes sur la ligne U que sur la ligne L. Elle n'est pas en crise comme cette dernière mais les usagers réclament plus de trains en heure creuse.

Au nom des milliers d'usagers qui appuient notre démarche collective depuis deux ans, nous nous félicitons du vote du STIF ce jour pour cette étape importante et enjoignons les élus et l'ensemble des acteurs à poursuivre cette dynamique de reconstruction.